Prendre soin de sa santé mentale

À l’ère de la performance, prendre une pause devient presque difficile. Et pourtant, loin d’être un signe de faiblesse, s’accorder du temps est une manière de prendre soin de sa santé mentale.

Définition de la santé mentale

Mais qu’est-ce que la santé mentale au juste? Ce thème désigne l’ensemble des problèmes affectant l’esprit. On y retrouve divers troubles dont : troubles de l’humeur, troubles anxieux, troubles psychotiques, troubles de la personnalité et troubles de l’alimentation.

Selon l’Association canadienne des compagnies d’assurance de personnes, les problèmes de santé psychologiques comptent pour environ 40% des prestations d’invalidité. Ce nombre est à ce point préoccupant que l’Organisation mondiale de la santé prévoit qu’en 2020, la dépression deviendra la deuxième cause d’invalidité dans le monde, derrière les maladies cardiovasculaires. Un récent article mentionne également que l’absentéisme au travail pour cause de maladie mentale coûte plus de 51 milliards $ au Canada par année.

Les causes de la maladie mentale

À l’heure actuelle, les causes exactes des maladies mentales demeurent inconnues. Par contre, on sait que certains facteurs peuvent déclencher ou favoriser leur apparition, par exemple un décès, un divorce ou une perte d’emploi. D’autres facteurs sont à considérer : accumulation importante de stress, antécédents familiaux de maladie mentale, traumatismes psychologiques, etc.

Prendre soin de sa santé mentale

La prévention

À titre de thérapie complémentaire, la massothérapie s’inscrit très bien dans un plan de traitement pour diminuer le stress et l’anxiété. Outre le fait de diminuer les douleurs et tensions musculaires, le massage a pour fonction, entre autres, de sécréter des endorphines. Cette hormone,  libérée par l’hypophyse et l’hypothalamus, agit comme un analgésique sur le corps et procure un sentiment de bien-être. Travailler à la détente musculaire est d’autant plus important quand on sait que « de 30 à 54 % des personnes atteintes de douleurs chroniques souffrent également de dépression majeure »1. L’inverse est aussi vrai puisque « plus de 80% des personnes souffrant de dépression majeure présentent également des malaises, tels des maux de tête, des douleurs abdominales ou musculosquelettiques et autres ».2

Différentes techniques de massage sont offertes, selon que l’on recherche un effet thérapeutique ou de détente. Notons aussi les avantages du massage sur chaise, qui peut être pratiqué en clinique ou en entreprise. Ainsi, un court massage sur chaise de 10 ou 15 minutes peut être suffisant pour procurer une détente à la fois musculaire et mentale. Voilà une bonne raison de changer ses habitudes de vie et de mettre à l’agenda des pauses régulières. La massothérapie est donc tout indiquée pour prendre du temps pour soi.

Consultez la fiche professionnelle de Sophie Vaudrin

 

Sources :

1-2 « Apprivoiser la douleur et la souffrance autrement », Dufour, Lamarche, ADA Audio, p.91

Suivez notre blogue par courriel!

Votre courriel:

Commentaires