English

Mon Réseau Plus

Douleur au cou – cervicalgie

Qu’est-ce qu’une cervicalgie ?

Douleur au couUne cervicalgie¹ est une douleur ayant son siège au niveau du cou. Les douleurs au cou varient selon le type et de la zone atteinte, qui peut inclure les vertèbres, les tendons, les ligaments, les muscles ou les nerfs.

Anatomie du cou

On distingue deux parties dans le cou : la partie antérieure, la gorge, et la partie postérieure, la nuque. C’est dans la partie arrière que se trouve le squelette du cou composé de 7 vertèbres, appelées vertèbres cervicales. Elles sont séparées par des disques intervertébraux et sont reliées entre elles par plusieurs ligaments.

Le mouvement des vertèbres est possible par l’intervention de plusieurs muscles et de ligaments. Cet ensemble assure la mobilité et le support de la tête, dont le poids est relativement élevé. Le cou est le segment le plus mobile de la colonne vertébrale. Par contre, cette caractéristique le rend très vulnérable aux traumatismes et aux effets du vieillissement.

Types de cervicalgie

Le torticolis

Le torticolis est une contracture musculaire causée le plus souvent par un faux mouvement, une position en hyperextension, une mauvaise posture de travail ou un coup de froid. La douleur au cou est vive, et la contraction musculaire peut restreindre la mobilité et ainsi forcer l’inclinaison de la tête.

L’entorse cervicale

L’entorse cervicale est une pathologie causée par un traumatisme comme un accident de voiture ou un impact lors d’un sport de contact. Appelée « whiplash » ou « coup du lapin », cette blessure entraine des douleurs et des raideurs au cou. Elle peut aussi, dans certains cas plus graves, causer des maux de tête, des vertiges, une diminution de la concentration et des troubles de la vue.

La cervicobracalgie

La cervicobrachialgie est une compression à la racine des nerfs qui irriguent le bras. La douleur se dirige alors du cou vers le bras, l’avant-bras et la main et produit des engourdissements aux doigts. La compression peut être due à une tension musculaire, une mauvaise posture de même que l’effet du stress.

La névralgie d’Arnold

La névralgie d’Arnold est une douleur au nerf brachial situé dans les muscles profonds du cou et responsable de l’innervation motrice et sensitive du cuir chevelu. La douleur se présente de manière diffuse et remonte derrière la tête vers l’œil. La névralgie d’Arnold peut provenir d’une vertèbre déplacée, de tensions musculaires au niveau cervical, d’une inflammation à la suite d’un accident, d’une entorse, d’une hernie cervicale, ou être causée par un stress intense.

L’arthrose cervicale

L’arthrose cervicale est une pathologie dégénérative qui touche les personnes plus âgées. Elle entraine un frottement douloureux entre les vertèbres en raison de l’usure des cartilages et une diminution de la mobilité.

Approche thérapeutique

Le thérapeute est un spécialiste des muscles et des articulations. Sa solide formation lui permet d’agir efficacement et en douceur sur plusieurs affections au cou.

À la suite de l’entrevue et de l’évaluation physique, le thérapeute aura recours, selon le cas, au massage pour réchauffer les tissus, réduire les contractures et augmenter la circulation sanguine; à des huiles essentielles et des rubéfiants (produits ayant une action musculaire) ainsi qu’à des techniques de kinésithérapie pour redonner au cou sa pleine amplitude et toute sa mobilité.

Le thérapeute recommandera également des exercices de rééducation musculaire pour compléter la séance.

Conseils pour la maison

  • En phase aiguë, appliquer de la glace pendant 15 à 20 minutes toutes les heures, pour les 48 premières heures.
  • Pour détendre la musculature, appliquer une compresse d’eau chaude salée pendant 20 minutes, 2 à 3 fois par jour.
  • Frictionner le segment douloureux avec un rubéfiant (produit ayant une action musculaire) matin et soir.
  • Adopter une bonne posture : votre tête devrait se trouver dans l’axe et suivre le prolongement du corps.
  • Éviter de dormir sur le ventre.
  • Apporter des corrections à votre poste de travail au besoin.
  • Éviter d’exposer le cou à de l’air frais.

Trouver un thérapeute - douleur au cou

Le terme thérapeute est utilisé pour signifier massothérapeute, kinésithérapeute ou orthothérapeute.

1. Noter que votre thérapeute ne peut effectuer de diagnostic de pathologie. Seuls les médecins bénéficient de la compétence pour poser un diagnostic médical. Votre thérapeute pourra toutefois agir efficacement pour soulager vos maux de cou.

MENU