Mon Réseau Plus

Revue de la littérature scientifique sur la massothérapie

Bienfaits de la massothérapie prouvés scientifiquement

Mon Réseau Plus, l’Association professionnelle des massothérapeutes spécialisés du Québec croit que les massothérapeutes ont un rôle crucial à jouer dans l’avenir des soins de santé de la province. Si la massothérapie en venait à être reconnue comme un élément à part entière du système de santé québécois, il faudrait d’abord un rehaussement de ses standards de pratique, un enrichissement de la formation et une portée bien définie de la pratique. Afin d’y arriver, notre profession doit procéder aux recherches nécessaires et mettre en place des standards de pratique appropriés.

Nous présentons ici un ensemble important de preuves scientifiques et de témoignages de patients en ce qui a trait aux bienfaits de la massothérapie dans le soulagement des symptômes d’un éventail de conditions médicales, consignés par une variété de publications scientifiques.

Massothérapie et recherche scientifique :
résumé de la littérature scientifique

La massothérapie est recommandée par les professionnels de la santé et les patients, et il est essentiel de démontrer ses bienfaits sur la santé à l’aide de la recherche scientifique afin que la massothérapie soit reconnue comme une pratique sécuritaire et efficace.

Mon Réseau Plus, l’Association professionnelle des massothérapeutes spécialisés du Québec a confié au Dr Pierre Arsenault le mandat d’effectuer une revue de la littérature scientifique afin de collationner les textes et de présenter la preuve démontrant que la massothérapie allège les symptômes d’un éventail de troubles médicaux. En vous présentant la revue du Dr Arsenault, nous sommes enchantés de pouvoir illustrer les nombreux bienfaits de la massothérapie sur la santé et d’offrir à nos membres un guide de références scientifiques pour leur pratique, tout en confirmant publiquement que le choix de la massothérapie comme traitement alternatif n’est pas dommageable pour les patients.

Les recherches du Dr Arsenault comprennent des revues systématiques, des essais cliniques aléatoires, des études de cas comparatives et transversales couvrant le plus vaste éventail possible d’écoles de pratique, et nous sommes confiants qu’en vous présentant cette étude, nous offrons à nos membres, de même qu’à la communauté de massothérapeutes dans son ensemble, des connaissances de base à partir desquelles il est possible d’élaborer une pratique fondée sur les preuves. La version complète de l’étude est également disponible, mais nous avons cru bon vous résumer ici ses principales conclusions :

Douleurs musculosquelettiques

La massothérapie est citée comme une option de traitement des douleurs musculosquelettiques dans une étude de 2006 menée par Lewis et Johnson. Découvrant un lien entre l’amélioration de la condition des patients et les séances de massothérapie, ces chercheurs de la Grande-Bretagne ont conclu que la massothérapie était plus efficace que les traitements fictifs et les traitements au laser pour traiter ce type de douleurs.

Fatigue chronique

Les effets positifs des interventions en massothérapie dans le traitement de la fatigue chronique et d’une gamme précise de symptômes liés à la condition sont démontrés ici dans deux études distinctes menées par Porter, Jason et coll. (2010) et coll.raek, Myeong et coll. (2011).

Stress

Les avantages de la massothérapie dans le traitement des symptômes du stress sont souvent cités par les praticiens de même que par les patients. Garner, Phillips et coll. (2008) ont découvert que la massothérapie avait des « effets bénéfiques immédiats sur les mesures liées à l’anxiété » et représentait « un outil utile pour réduire le stress et l’agressivité ».

Migraine

La massothérapie s’est avérée bénéfique dans le traitement de la migraine pour en réduire la fréquence et l’intensité, dans le cas de traitements de 45 minutes centrés sur les zones neuromusculaires et les points de tension du dos, du cou et des épaules à raison d’une fois par semaine durant six semaines, comme l’ont démontré Chaibi, Tuchin et coll. (2011).

Douleur chronique

En traitant la douleur chronique, il est possible de tirer de la massothérapie des bienfaits à la fois à court et à long terme. Kalichman (2010) précise que le massage devrait être indolore, son intensité augmentant graduellement de séance en séance, lesquelles doivent avoir lieu au moins une à deux fois par semaine, en fonction des symptômes du patient.

Douleurs lombaires

La massothérapie est une option particulièrement populaire chez les individus souffrant de douleurs lombaires. Il a ainsi été démontré qu’elle représente une option de traitement efficace par Cherkin et coll. (2001) en comparaison avec les options de traitement actif comme la relaxation et tout particulièrement à court terme pour le soulagement des douleurs aiguës.

Douleur au cou et aux épaules

De nombreuses études attestent des bienfaits significatifs de la massothérapie dans le traitement de la douleur au cou et aux épaules (Kong, Zhan et coll., 2013). La massothérapie peut, plus précisément, réduire la douleur et la sensibilité et améliorer l’amplitude articulaire dans le cas de douleur subaiguë et chronique (Brosseau et coll., 2012).

Structures et inflammation musculosquelettiques

Le massage soulage la douleur des muscles endommagés en transmettant des messages anti-inflammatoires aux cellules musculaires (Crane, Ogborn et coll., 2012) et s’avère donc un traitement particulièrement efficace pour les clients qui pratiquent activement un sport ou d’autres activités physiques.

Santé mentale et troubles dépressifs

Il a été démontré que la massothérapie représente un choix de traitement de plus en plus important dans le soulagement de la dépression Coelho et coll. (2008). Un bassin de preuves démontre plus spécifiquement son efficacité dans le traitement de la dépression chez les femmes enceintes (Bell, 2008) et les femmes atteintes du cancer du sein (Krohn et coll., 2010).

Conclusion

Il existe clairement un corps de preuves important dans le milieu clinique attestant des effets bénéfiques de la massothérapie pour renforcer le bassin substantiel de preuves « anecdotiques » et de témoignages positifs de patients avec lesquels tous les Massothérapeutes seront familiers. De plus, la revue de la littérature du Dr Arsenault s’applique à démontrer le total manque de preuves voulant que la massothérapie puisse potentiellement causer du tort aux patients.

Nous espérons que cette version condensée aidera nos membres à élucider les bienfaits de la massothérapie et à mieux les expliquer à leurs clients ainsi qu’au grand public. Quant à la version détaillée, elle saura éventuellement vous servir d’outil de référence utile dans le cadre de votre pratique.


Martin Vallée
Président-directeur général

Consultez la version intégrale de la revue de la littérature scientifique

MENU