English

Mon Réseau Plus

Douleur au coude – épicondylite

Qu’est-ce qu’une épicondylite?

L’épicondylite¹ est une tendinite du coude souvent appelée tennis elbow ou golfer’s elbow. Cette affection musculaire et tendineuse peut être associée à un traumatisme sportif. Toutefois, cette douleur au coude peut affecter autant les personnes sportives ou non, quel que soit leur âge.

L’épicondylite est une inflammation d’une petite zone osseuse du coude, nommée l’épicondyle, située à l’attache des muscles extenseurs du poignet. Elle peut causer des douleurs irradiant vers le haut, le long du bras et vers le bas, vers la face externe de l’avant-bras. Quelquefois, cette inflammation peut être présente à la surface interne de l’articulation. L’affection est alors nommée épitrochléite. Elle est toutefois moins fréquente.

 

Symptômes

La douleur locale ressentie, parfois de façon très aigüe,  se situe au niveau de l’os du coude. Aussi, la personne souffrant d’une douleur au coude pourrait éprouver une faiblesse au poignet. Selon la progression de l’inflammation, cette faiblesse pourrait créer des difficultés à accomplir des mouvements simples. Soulever une tasse de café, tordre une serviette mouillée ou tourner une poignée de porte sont des exemples de mouvements difficiles à effectuer avec un diagnostic d’épicondylite.

La douleur au coude se fera sentir parfois au niveau de l’avant-bras lors de l’extension du poignet.

Causes d’une douleur au coude

Certains sports et loisirs

Les sports qui demandent de serrer un objet fermement avec la main, comme une raquette ou un bâton de golf, sont les plus susceptibles de causer une épicondylite. L’impact répété de la balle sur le bâton ou la raquette peut créer de microtraumatismes au tendon du coude et entrainer la lésion.

De plus, certaines activités obligeant à tenir longtemps un objet et exigeant un geste de précision, comme le tricot et la peinture, peuvent aussi être une cause de lésion tendineuse.

Les travaux manuels et répétitifs

Les travaux manuels qui impliquent de tenir fermement un objet sur une longue période ou de façon répétitive sont les plus sujets à provoquer une douleur au coude. D’ailleurs, les travailleurs de la construction et les menuisiers sont particulièrement vulnérables.

De même, un travail demandant une force minime, mais exercée de façon répétée, peut à long terme causer des dommages, par exemple, poser des briques, cuisiner ou travailler à l’ordinateur.

Approche thérapeutique

Le thérapeute est un spécialiste des muscles et des articulations. Sa solide formation lui permet d’agir efficacement et en douceur sur plusieurs affections au coude.

À la suite de l’entrevue, le thérapeute aura recours, selon le cas, au massage pour réchauffer les tissus, réduire les contractures et augmenter la circulation sanguine; à des huiles essentielles et des rubéfiants (produits ayant une action musculaire) ainsi qu’à des techniques de kinésithérapie pour redonner au coude toute sa mobilité.

Afin de compléter la séance, le thérapeute recommandera également des exercices de rééducation musculaire.

Conseils pour la maison

  • En phase aigüe, appliquer de la glace pendant 15 à 20 minutes toutes les heures, pour les 48 premières heures.
  • Pour détendre la musculature, appliquer une compresse d’eau chaude salée pendant 20 minutes, 2 à 3 fois par jour.
  • Frictionner le coude avec un rubéfiant (produit ayant une action musculaire) matin et soir, ainsi qu’avant et après l’activité qui cause la douleur. Appliquer avec le pouce, du poignet vers le coude.
  • Porter un support orthopédique à épicondylite lors de toute activité nécessitant une action du bras ou de l’avant-bras. Ne pas le porter dans les moments de détente, surtout la nuit.
  • Éviter toute activité qui demande d’utiliser le bras atteint ou de serrer la main fortement.
  • Éviter les mouvements qui demandent une rotation de l’avant-bras vers l’intérieur ou l’extérieur.
  • Prendre en note les activités qui causent la douleur et tenter de les modifier pour la dissiper.

Le terme thérapeute est utilisé pour signifier massothérapeute, kinésithérapeute ou orthothérapeute.

1. Il est important de noter que votre thérapeute ne peut effectuer de diagnostic de pathologie puisque seuls les médecins bénéficient de la compétence pour poser un diagnostic médical. Votre thérapeute pourra toutefois agir efficacement pour soulager vos maux de coude.

MENU